photo actualites

ESCROQUERIE SMS


Cybermalveillance.gouv.fr a identifié plusieurs vagues de SMS frauduleux dans lesquels des escrocs tentent de se faire passer pour l’enfant du destinataire du message. Ils prétextent un problème avec le téléphone ou la ligne téléphonique de l’enfant et invitent le parent à échanger sur l’application de messagerie WhatsApp via un nouveau numéro inconnu. En usurpant l’identité de l’enfant, cette forme d’hameçonnage (phishing) vise à tromper les parents dans le but de leur dérober de l’argent.

Dans ce message frauduleux, l’escroc se fait passer pour un enfant de la victime et prétend avoir rencontré un problème avec son téléphone portable (perte, vol ou casse de l’appareil…) ou avec son numéro de téléphone (perte de carte SIM ou de numéro, crédit épuisé…). Il indique dans ce message un nouveau numéro sur lequel il demande à son parent de le contacter via l’application de messagerie WhatsApp.

L’escroc, qui usurpe l’identité de l’enfant, réclame alors au parent de l’argent pour différents motifs : achat d’un nouveau téléphone, problème financier… Cet argent est demandé par virement, par la transmission des coordonnées de carte bancaire du parent ou encore par l’envoi de codes de coupons de paiement (PCS, Transcash, Neosurf…).

Cybermalveillance.gouv.fr a identifié plusieurs vagues de SMS frauduleux dans lesquels des escrocs tentent de se faire passer pour l’enfant du destinataire du message. Ils prétextent un problème avec le téléphone ou la ligne téléphonique de l’enfant et invitent le parent à échanger sur l’application de messagerie WhatsApp via un nouveau numéro inconnu. En usurpant l’identité de l’enfant, cette forme d’hameçonnage (phishing) vise à tromper les parents dans le but de leur dérober de l’argent.   Dans ce message frauduleux, l’escroc se fait passer pour un enfant de la victime et prétend avoir rencontré un problème avec son téléphone portable (perte, vol ou casse de l’appareil…) ou avec son numéro de téléphone (perte de carte SIM ou de numéro, crédit épuisé…). Il indique dans ce message un nouveau numéro sur lequel il demande à son parent de le contacter via l’application de messagerie WhatsApp.  L’escroc, qui usurpe l’identité de l’enfant, réclame alors au parent de l’argent pour différents motifs : achat d’un nouveau téléphone, problème financier… Cet argent est demandé par virement, par la transmission des coordonnées de carte bancaire du parent ou encore par l’envoi de codes de coupons de paiement (PCS, Transcash, Neosurf…).    Que faire si vous recevez ce message ?  1/ Ne répondez pas ! Ce message à caractère impersonnel est une arnaque envoyée à des milliers de personnes dont le numéro de téléphone a pu être trouvé sur Internet.  2/ N’envoyez jamais d’argent avant d’avoir formellement identifié votre interlocuteur.  3/ Appelez directement votre enfant sur son numéro de téléphone ou via tout autre moyen de contact habituel pour faire confirmer le message reçu. S’il ne répond pas, demandez-lui de vous rappeler ou contactez un proche susceptible de se trouver avec lui.  4/ Signalez le message frauduleux sur la plateforme 33 700 ou par SMS au 33 700 (service gratuit).  5/ Signalez la tentative d’escroquerie sur la plateforme dédiée du ministère de l’Intérieur (Pharos) : Internet-signalement.gouv.fr.   Pour être cons

 

 

 

 

 

 

Que faire si vous recevez ce message ?

1/ Ne répondez pas ! Ce message à caractère impersonnel est une arnaque envoyée à des milliers de personnes dont le numéro de téléphone a pu être trouvé sur Internet.

2/ N’envoyez jamais d’argent avant d’avoir formellement identifié votre interlocuteur.

3/ Appelez directement votre enfant sur son numéro de téléphone ou via tout autre moyen de contact habituel pour faire confirmer le message reçu. S’il ne répond pas, demandez-lui de vous rappeler ou contactez un proche susceptible de se trouver avec lui.

4/ Signalez le message frauduleux sur la plateforme 33 700 ou par SMS au 33 700 (service gratuit).

5/ Signalez la tentative d’escroquerie sur la plateforme dédiée du ministère de l’Intérieur (Pharos) : Internet-signalement.gouv.fr.

 

Pour être conseillé dans vos démarches votre Conseiller Numérique à votre disposition :

05-55-24-36-83 / 06-79-15-07-24

©comevents 2017